Qu’est-ce que le "visage régime" et comment l’éviter ?

Le visage régime : la perte de poids a-t-elle vraiment un impact sur le visage ? [Photo: Getty]

Dame Jenni Murray vient de relancer la conversation bien connue sur la perte de poids tard dans la vie et le phénomène associé qu’on surnomme "le visage régime".

Dans une interview avec The Times, l’animatrice de ‘Women’s Hour’ se rappelle d’un conseil que la romancière Barbara Cartland lui avait donné : “Jenni, tu sais, en vieillissant on sacrifie son visage ou sa silhouette. Ne sacrifie pas ton visage, contente-toi d’être souvent assise".

Barbara Cartland aurait donné le même conseil à la journaliste et présentatrice britannique Libby Purves en 2015, confiant : “Après 40 ans, une femme doit choisir entre son visage et sa silhouette”, et certaines stars comme Jane FondaCourteney Cox et Madonna se sont également exprimées sur ce phénomène.

Mais “le visage régime” existe-t-il vraiment ? Et si c’est le cas, que peut-on faire ?

Qu’est-ce que le "visage régime" ?

"Oui, le ‘visage régime’ existe bien”, confie Dr MJ Rowland-Warmann, fondatrice et clinicienne en chef à la clinique dentaire et esthétique Smileworks de Liverpool. "Quand nous sommes jeunes, nos visages sont dotés de coussinets adipeux répartis sur les joues et le bas du visage afin de soutenir le visage et lui donner une apparence jeune. C'est également ce qui constitue le soi-disant ‘triangle de la jeunesse’, lorsque la zone des joues est plus large que la partie inférieure du visage".

Jenni Murray confie vouloir éviter d’avoir un ‘visage régime’. [Photo: Getty]

En vieillissant, ce système de soutien facial disparaît. "Les coussinets adipeux du visage rétrécissent et se dégonflent, entraînant un relâchement et l’accumulation de peau vers le bas du visage". On peut ainsi finir avec "des joues creuses", une "apparence mince" et "des joues tombantes".

Ce processus de vieillissement naturel, qui touche tout le monde dans une certaine mesure, "est stimulé chez les personnes qui perdent du poids et de la graisse rapidement, notamment chez celles qui font beaucoup d'exercice".

MJ Rowland-Warmann ajoute : « Mes patients me confient quotidiennement que suivre un régime les aide à se sentir en bonne santé, mais qu'ils perdent également du poids dans des parties du visage qui ne les arrangent pas, leur donnant ainsi une apparence plus âgée". Un processus similaire se produit chez les coureurs de fond qui finissent par perdre leurs coussinets adipeux "à force de s’exercer".

Alors, comment empêcher que cela ne se produise ?

Jenni Murray confie dans son interview avec The Times qu’elle est heureuse de maintenir son poids actuel pour éviter d’avoir un “visage régime”.

Mais le Dr Ross Perry, directeur médical de CosmedicsUK, confie que vous ne devriez "jamais être tenté de conserver un poids malsain simplement pour éviter de finir avec un ‘visage régime’", en rappelant "qu’avoir un IMC sain présente de nombreux avantages pour la santé". Il est cependant recommandé d’éviter les régimes trop intenses qui peuvent aggraver l’impact de la perte de poids sur la peau.

"Dans un monde idéal, maintenir un poids sain tout au long de sa vie est la meilleure prévention", conseille-t-il, même s’il reconnaît que cela n'est pas toujours possible. Si vous avez vraiment besoin de perdre du poids, vous devriez "adopter une alimentation saine riche en protéines et en légumes, et faire de l'exercice de manière raisonnable".

Une bonne hydratation permet également de conserver une peau souple, ajoute R. Perry, tout comme l’application d’un bon produit hydratant et d’une bonne crème solaire au quotidien.

Peut-on inverser les effets du "visage régime" ?

Si l’impact de votre perte de poids sur votre structure faciale ne vous convient pas, R. Perry et MJ Rowland-Warmann recommandent plusieurs "ajustements" non chirurgicaux.

"Il n’est pas nécessaire de faire directement appel au scalpel et de subir une chirurgie esthétique. En effet, il est possible de remplacer le volume perdu au moyen de traitements de comblement dermique ou de lutter contre le relâchement grâce à des traitements de ‘lifting par fils’", conseille MJ Rowland-Warmann. "Ces procédures peuvent redonner du volume, tout en donnant une certaine définition et du soutien", ajoute-t-elle. "Des petits ‘ajustements’ subtils ravissent souvent [les clients] qui souhaitent adopter un mode de vie plus sain en leur donnant un petit coup de pouce".

Ross Perry recommande également "des traitements de haute technologie, comme la tonification à l’aide de micro-courants, qui peuvent donner des résultats remarquables pour retendre et relever la peau flasque".

Francesca Specter