Qui est Sylvie Ortega Munos, la copine de Loana accusée d'être responsable de son overdose ?

·3 min de lecture
© Instagram Loana
© Instagram Loana

Depuis plusieurs jours, les deux femmes ne se lâchaient pas d'une semelle. Loana semblait avoir trouvé une amie fidèle en Sylvie Ortega Munos, mais aujourd'hui, cette dernière est dans la tourmente. Elle est accusée par de nombreuses personnes d'être responsable de l'overdose de l'ancienne star de Loft Story. Une accusation qui la scandalise.

Nouvelle descente aux enfers pour Loana. Alors que l'ancienne star de Loft Story semblait enfin aller mieux, remise de ses problèmes d'addictions et débarrassée de son ex qu'elle accuse de violences conjugales, la starlette est de retour à l'hôpital. Guillaume Genton, producteur et réalisateur du documentaire Loana, une lofteuse up and down, en cours de tournage pour C8, a en effet indiqué à Touche pas à mon poste qu'elle avait été hospitalisée à Hyères "dans un état très grave". Elle aurait "consommé du GHB liquide".

Sylvie Ortega Munos mise en cause

Et, face à la situation, c'est la nouvelle "meilleure amie" de Loana qui a été pointée du doigt par de nombreuses personnes. Mannequin d'origine espagnole, Sylvie Ortega Munos n'est autre que l'ancienne compagne de Ludovic Chancel, le fils de la chanteuse Sheila. Le jeune homme a succombé le 8 juillet 2017 d'une overdose : il avait été découvert inanimé quelques jours plus tôt par son épouse.

Pour certaines personnes au sein de l'entourage de Loana, ce n'est pas une coïncidence. Depuis plusieurs jours, Sylvie Ortega Munos a été pointée du doigt par de nombreuses personnes qui l'accusent d'être responsable de l'overdose de Loana. C'est notamment le cas de Kenza, l'ancienne lofteuse, qui affirmait dans un message aujourd'hui supprimé : "Tu es malfaisante pour elle ! Si Loana ne le voit pas, nous, ses compères du ‘Loft’, ne sommes pas dupes."

© Capture d'écran Instagram Sylvie Ortega Munos
© Capture d'écran Instagram Sylvie Ortega Munos

Sur le plateau de TPMP, Eryl et Alban Bartoli, deux amis de la première star de téléréalité française s'inquiétaient également de la proximité entre les deux femmes. Eryl a notamment lu un message envoyé par Loana, dans lequel elle affirme "Sylvie m'a donné un peu trop de médicaments parce que j'étais stressée, et du coup j'ai mal supporté." Benjamin Castaldi, lui, n'a pas hésité à la prendre à partie : "Quand vous entourez les gens, en général, il y a du malheur qui se passe autour. Je ne veux pas vous enfoncer plus mais vous faites beaucoup de mal autour de vous (...) Moi ce qu'on me dit, c'est que vous avez écourté la vie de Ludovic (Chancel, son défunt mari) en le fournissant en drogues comme on vous soupçonne de fournir de la came à Loana."

© Twitter TPMP
© Twitter TPMP

Elle refuse de se laisser faire

Lundi 22 février, dans sa story Instagram, la principale intéressée a décidé de répondre aux attaques qu'elle encaisse depuis quelques jours. "De une, je n’ai pas de comptes à vous rendre. De deux, vous n’étiez pas avec nous." Et à l'intention des anciens lofteurs qui s'inquiètent pour Loana, elle affirme que ces derniers se réveillent un peu tard : "Ils n’ont jamais été capables, en 20 ans, de passer un coup de fil à Loana. Ils n’ont pas été capables d’aller la voir à l’hôpital."

Concernant les accusations portées à son encontre sur le plateau de TPMP, Sylvie Ortega Munos affirme par ailleurs son intention de porter l'affaire en justice : "Je suis scandalisée des propos tenus par Benjamin Castaldi ! Des accusations infondées qui vont aller droit aux tribunal !" Elle précise par ailleurs que l'animateur et chroniqueur aurait une dent contre elle : "Il est très intime avec Sheila qui elle n'est autre que la marraine de son fils, donc le probable futur héritier de Sheila !" Elle ne compte pas se laisser faire.

A LIRE AUSSI

> Loana accuse son ex de violences conjugales et dévoile des photos terrifiantes

> Sylvie Ortega Munos règle ses comptes avec Benjamin Castaldi après son passage dans TPMP

> Loana inconsciente à la suite d’une overdose : l'ex-candidate de téléréalité hospitalisée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles