Les quinquagénaires réinventent le couple

·1 min de lecture

Aujourd'hui, on ne vit plus qu'une seule histoire d'amour. On n'est plus forcément marié une fois pour toute la vie. Avec la société, le couple avance et se modifie. C'est ce que souligne une récente étude de l'Ined, menée par Anne Solaz, qui s'est intéressée entre autres aux "jeunes couples" après 50 ans. Ces derniers se détachent du cliché de l'évolution d'une vie "à deux", avec de nouveaux désirs et des refus marqués.

Hommes et femmes ne se remettent pas en couple de la même manière

Les divorcent augmentent de manière générale, en dépit des âges et des sexes. Alors, il est de moins en moins rare d'avoir plusieurs histoires, y compris "sur le tard". En 1996, sur la totalité des divorces, ceux qui impliquaient un homme de plus de 50 ans étaient à hauteur de 17% (et de 11% pour les femmes de plus de 50 ans). En 2017, ils ont bondi : les femmes de plus de 50 ans, sur le total des divorces, représentent 29%, et les hommes 38%. Cela s'explique aussi par le fait que la société ne voit plus d'un mauvais œil de "refaire sa vie" après une rupture.

D'ailleurs, l'étude de l'Ined souligne qu'un tiers de quinquagénaires a vécu au moins deux unions.

Ce que veulent les femmes

Cela dit, le désir de couple après 50 ans n'est pas le même qu'avant. Et les femmes sont moins nombreuses à vouloir revivre une relation conjugale (elles sont 24% dans la tranche 50-59 ans, contre 37% des hommes, selon un sondage de 2005). Cela pourrait en partie s'expliquer par le décalage (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Point G : comment le trouver et le stimuler ?
Sexo : 9 choses à savoir sur le cunnilingus
Sexo : mon compagnon a toujours envie et pas moi
Comment bien choisir son sextoy ?
Notre sexualité est au point mort : comment faire pour la pimenter ?