Quintuple homicide de Douvres : le comportement étrange de Matthieu D. avant le meurtre de sa famille

Incompréhensible. Le 19 juillet 2022 à 23h30, Matthieu D. téléphone à la gendarmerie. "J’ai tué ma famille", lance-t-il à l'autre bout du fil. Le jeune homme de 22 ans venait de venir s'installer chez son père Lilian à Douvres, dans l'Ain. La famille recomposée se constitue du père, remarié à Nathalie, la belle-mère. Elle-même a une fille de 17 ans, Jeanne, née d'un premier mariage. Lilian a lui aussi deux enfants nés d'une première union avec Kadiatou : Matthieu et Margaux, 15 ans. Enfin, le couple partage un fils commun : Eliott, 5 ans. La famille s'était installée au 401 route d’Ambérieu à l'été 2020 suite à une mutation professionnelle de Nathalie. Personne ne sait quand Matthieu, qui n'était pas prévu, s'est lui aussi invité au domicile familial. Dès son arrivée, le jeune homme se fait très discret mais intrigue par son tempérament solitaire.

Lorsque la famille de Lilian et Nathalie sont arrivés à Douvres, ils avaient tout d'une famille ordinaire. Malgré des difficultés d'adaptation en raison de la crise sanitaire, ils ont tenté au mieux de s'intégrer à la vie du petit village. Les enfants semblaient bien s'entendre. Enfin, tous sauf un. Arrivé route d'Ambérieu pour travailler au McDo, Matthieu restait isolé du reste de la famille. "Mon grand-frère ne m’aime pas du tout", livrera le petit Eliott à un goûter. Les ouvriers qui travaillaient à la rénovation de la maison de la famille se souviennent d'un jeune homme reclus. "Il regardait assidûment sur son PC la série d’horreur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles