QUIZ : feriez-vous un sans-faute à cette dictée lue par Cécile Pivot, la fille de Bernard Pivot ? (niveau difficile !)

slexp880 / Istock

Il n'est jamais trop tard pour tester notre niveau d'orthographe… Samedi dernier, 250 personnes ont répondu à l'invitation de l'association Livres en Loire pour la quatrième édition de la "Dictée de Tours pour tous". Lors de cette journée, un texte, issu d'un livre d'auteurs contemporains ou plus anciens et/ou rédigé par l'auteur invité, est dicté à des participants volontaires. Cette année, la journaliste et auteure Cécile Pivot, qui n'est autre que la fille de Bernard Pivot, était invitée pour animer ce rendez-vous annuel. Le texte de la dictée était issu de "La guerre des mots n'aura pas lieu", écrit par son père pour les Dicos d'or, le championnat d'écriture en 1991 à l'Unesco. Selon l'association, qui organise cet évènement avec l'Université de Tours et la Fondation Rabelais, il s'agissait là de la dictée la plus difficile de son histoire. Si vous souhaitez vous plier à l'exercice, munissez-vous d'une feuille de papier et d'un stylo.

La vraie difficulté de cette dictée : les accords du participe passé ainsi que d'autres pièges de la langue française. "Massachusetts", "résipiscence", "apophtegmes", "althæas" et "amaryllis" ainsi que plein d'autres mots "alambiqués" y figurent… La concentration est donc de mise !

Ce serait un beau raffut si, dans un dictionnaire, les mots se reprochaient les uns aux autres leurs étymologies alambiquées, leurs pedigrees cosmopolites, les chemins et les ruses grâce auxquels ils ont émigré, puis se sont établis et imposés dans notre langue. J'imagine (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite