"Quotidien" : les internautes choqués par la violence d'un reportage sur les anti-vaccins

·1 min de lecture

Samedi 22 mai 2021, quelques centaines de personnes ont défilé à Paris contre l'entrée en vigueur prochaine du pass sanitaire, qui imposera notamment d'être vacciné ou d'avoir réalisé un test PCR pour voyager, ainsi que pour entrer dans certains événements de grande ampleur (concerts, matchs, etc...). A leur tête, des leaders du mouvement anti-vaccins et anti-masques comme Florian Philippot, mais aussi... Jean-Marie Bigard, qui a complètement dérapé lors d'une interview avec la chaîne RT. L'humoriste a ainsi osé une comparaison entre la situation actuelle de la France et l'Holocauste : "C'est une honte nationale. Je compare et il faut absolument mettre un signe distinctif comme on a fait avec les Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Je vais guérir tout seul avec mes anticorps, je n'ai pas besoin de cette merde dans mon corps. (...) Pourquoi je me ferais vacciner ?" a-t-il déclaré. Mais il n'était pas le seul à véhiculer ces messages chocs.

Lundi 24 mai 2021, Quotidien diffusait un reportage réalisé par leurs soins au coeur de cette manifestation. Le journaliste Paul Larrouturou et son caméraman ont ainsi pu filmer plusieurs manifestants arborant en effet des étoiles jaunes sur leur poitrine, comme les Juifs durant l'occupation nazie. Les journalistes ont eux-mêmes été pris à partie par les manifestants, qui les ont tour à tour traités de collabos et même menacés de leur "casser la gueule". Des images et des propos qui n'ont pas manqué de choquer et d'indigner les internautes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles