Qwant, Firefox... Naviguer sans Google c'est possible !

Brigitte Valotto

Pas si simple de ne pas utiliser Google. Pourtant, certains y arrivent et ils nous expliquent comment.

Imaginez un monde où, sur l’écran de l’ordinateur, n’apparaîtrait ni le G bleu de Google (le moteur de recherche) ni la roue à quatre couleurs de Chrome (le navigateur). Ce géant du « big data » (mégadonnées) maîtrise quasiment à lui seul tous les services du web. « Vous utilisez Google Maps pour vous diriger, Google Photos, Google Agenda et, quand vous ouvrez votre messagerie Gmail, c’est encore lui ! Tout cela est relié et permet de nous suivre à la trace », explique Luca, 23 ans, en rupture de ban avec les habitudes numériques de sa génération. Pas question pour lui d’utiliser Google, dont le modèle économique se fonde sur le principe de récupération de toutes les informations possibles sur ses utilisateurs. « Il analyse les données et peut en déduire vos orientations publicitaires, voire comportementales, et vos habitudes de consommation », reconnaît Sébastien Ermacore*, spécialiste des systèmes d’information du web. Mais, en pratique, interdire au géant américain l’accès à nos données personnelles est loin de nous simplifier la vie. Pourtant, des solutions existent.

Ils ont choisi un navigateur indépendant

S’affranchir totalement de Google et de ses satellites suppose d’abord de dénicher un navigateur indépendant… et efficace. « C’est possible, mais compliqué ! » prévient Sébastien Ermacore, qui préconise avant tout des programmes « openSource » (à l’inverse de Chrome) qui, par définition, n’ont rien à cacher. ...Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi