Comment réagir après avoir trop arrosé son basilic ?

·2 min de lecture

Pour entretenir le basilic, l’arrosage est primordial. Mais à trop vouloir lui apporter de l'eau, vous l’avez peut-être noyé. Comment faire si vous avez trop arrosé votre plante ?

Comment reconnaitre les signes d'un basilic trop arrosé ?

Pour savoir si vous avez trop arrosé votre basilic, il y a quelques signes qui vous permettent de reconnaitre un excès d’eau. Si vous constatez que les feuilles jaunissent voire qu’elles finissent par flétrir et tomber, c’est signe que le basilic ne va pas bien. Une odeur désagréable s’émane du sol ? Alors c’est peut-être que les racines commencent à pourrir. Vous pouvez d’ailleurs constater qu’elles ont noirci et sont plus molles qu’à la normale. Enfin, vous remarquerez très vite un retard de croissance de votre plante.

Le basilic trop arrosé en pot

Le basilic en pot demande un arrosage plus fréquent que celui en terre. Pour bien l’entretenir, il convient de l’arroser modérément tous les jours. Le substrat doit rester constamment humide. Si vous n’avez pas pensé à utiliser des billes d’argile ou des graviers pour drainer le sol, il sera plus facilement noyé. Si c’est déjà le cas, vous pouvez encore le sauver ! Pour lui donner une seconde chance, place au rempotage. Commencez par laisser sécher la motte puis rempotez le basilic. N’oubliez pas de drainer le sol et vous pourrez alors reprendre les arrosages normalement. Votre plante devrait repartir en pleine forme !

Le basilic trop arrosé en terre

Si vous avez du basilic dans votre jardin, l’arrosage n’est pas le même. Vous pouvez arroser tous les dix jours en moyenne, voire moins, lorsqu’il a plu. Dans tous les cas privilégiez une eau de pluie pour ne pas apporter trop de calcaire à la terre. Si votre basilic a reçu trop d’eau, là aussi il existe des solutions pour le récupérer. Commencez par tailler votre plante pour retirer les parties trop abimées. Retirez également le paillis autour du basilic pour permettre à la terre de bien sécher. Si de la pluie est annoncée, essayez de mettre vos plants à l’abri à l’intérieur ou avec une bâche de protection. Une fois la terre sèche, vous pouvez reprendre vos arrosages normalement. Si toutefois cela ne fonctionnait pas, en dernière solution, vous pouvez tenter de déplacer votre basilic dans un endroit mieux drainé et exposé.

A LIRE EGALEMENT :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles