La réalisatrice française Audrey Diwan a reçu le Lion d’or de la Mostra de Venise pour son film "L’Evénement"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La 78e Mostra de Venise a pris fin samedi 11 septembre et l’heure des récompenses a sonné. Penélope Cruz, Jane Campion, Maggie Gyllenhaal font partie des femmes primées mais celle qui a reçu le prix ultime n’est autre que la Française Audrey Diwan. C'est avec son film « L’Evénement », sur une jeune femme qui se retrouve contrainte à avorter clandestinement, que la réalisatrice a remporté le Lion d'or.

Clap de fin pour la Mostra de Venise dont la 78e édition s’est tenue du 1er au 11 septembre dernier. Les récompenses sont tombées ! L’actrice espagnole Penélope Cruz a reçu le prix de la meilleure interprétation féminine pour son rôle dans Mères parallèles, de Pedro Almodovar, qu’elle a dédié à Pilar Bardem, la mère de son mari, l’acteur Javier Bardem, décédée en juillet. Jane Campion a, quant à elle, été récompensée du Lion d’argent - Prix de la meilleure réalisation pour Le Pouvoir du chien. Maggie Gyllenhaal a, de son côté, obtenu le Prix du meilleur scénario pour The Lost Daughter. Et c’est à une française que le prix ultime est revenu !

Audrey Diwan remporte le Lion d’or

La compagne de Cédric Jimenez a réalisé L’Événement, un film qui se déroule au cours des années 1960 avant la légalisation de l’avortement. Le synopsis est le suivant : « Je me suis faite engrossée comme une pauvre. L’histoire d’Anne, très jeune femme qui décide d’avorter afin de finir ses études et d’échapper au destin social de sa famille prolétaire. L’histoire de la France en 1963, d’une société qui condamne le désir des femmes, et le sexe en général. Une histoire simple et dure retraçant le chemin de qui décide d’agir contre la loi. Anne a peu de temps devant elle, les examens approchent, son ventre s’arrondit… » Celle qui a co-écrit le scénario du film Bac Nord de son compagnon s’est exprimée...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles