Réduction des portions et de la taille des sandwiches : les commerçants et restaurateurs sommés par l'inflation

Istock/krblokhin

Selon l'Insee, les prix à la consommation ont augmenté de 6,2 % en octobre 2022 sur un an. Cette hausse de l'inflation est due principalement à l'accélération des prix de l'énergie, de l'alimentation et des produits manufacturés. Dans les petits commerces, la tension est de plus en plus palpable et pour supporter les différentes crises que la France a traversé ces derniers mois, les commerçants se voient obliger d'user de différentes techniques pour continuer de travailler.

Découvrez nos astuces et conseils pour faire des économies en période d'inflation !

Dans les colonnes du Le Monde ce vendredi 28 octobre 2022, un gérant de fast-food Villefranche-sur-Saône raconte devoir réduire la portion de frites et raccourcir de 5 centimètres la longueur des sandwichs mis à la vente afin d'avoir moins d’aliments à y glisser.

Néanmoins, de plus en plus de clients le remarquent et s'en plaignent. Une pratique d'autant plus difficile à accepter par des consommateurs qui subissent déjà l'augmentation générale des prix de l'énergie ou des carburants.

Certains professionnels ont décidé de changer de produit et faire évoluer la carte, afin de ne pas réduire la qualité. C'est le cas d'un autre restaurateur interviewé par Le Monde. Celui-ci avoue devoir remplacer le bœuf bourguignon de son menu par du hachis parmentier : "C’est compliqué, car tous mes plats sont faits maison."

M. Soonberg, restaurateur, subit, lui aussi, la hausse de prix imposées par ses fournisseurs et notamment avec le litre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite