Le réflexe de Moro chez le nouveau-né

La définition

Le réflexe de Moro a été découvert et décrit la première fois par le pédiatre autrichien Ernst Moro (1874-1951). Aussi appelé réflexe de défense, du parachutiste ou réflexe de sursaut ("startle reflex" en anglais), le réflexe de Moro fait partie des réflexes archaïques du nouveau-né et du nourrisson. « Le réflexe de Moro est un réflexe de défense. Il s'agit d'une réponse automatique à la perte soudaine de soutien corporel. Le nourrisson répond à cette sensation de chute en étendant les bras puis en recroquevillant ses bras vers l'extérieur et en pleurant », détaille Bérengère Lamy, consultante en intégration des réflexes archaïques à Lyon.

Ces mouvements automatiques et involontaires surviennent en réponse à certains stimuli. Ici, en l'occurrence, le nourrisson réagit à un stimulus très bref (flash de lumière, son soudain, changement de position inopiné, perturbation de la surface où il est posé...) en écartant brusquement ses bras et ses jambes, de façon symétrique, puis en les ramenant devant lui comme pour étreindre quelqu'un. Le plus souvent, ce réflexe se produit en réponse à un bruit fort, par exemple une porte qui claque, ou à un changement dans son environnement direct (passage du siège-auto à un autre support, changement d'inclinaison de son transat...).

Présent dès la période fœtale et durant les premières semaines du nouveau-né, ce réflexe d'embrassement s'atténue puis disparaît...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles