Réforme des retraites : le groupe Liot retire son texte abrogeant l’âge légal à 64 ans

Ce jeudi 8 juin, après des débats houleux à l’Assemblée nationale, la proposition de loi des députés du groupe Liot abrogeant la retraite à 64 ans a été retirée.

Yaël Braun-Pivet avait prévenu. Invitée dans le Face-À-Face d’Apolline de Malherbe, la présidente de l’Assemblée nationale avait expliqué qu’elle n’autoriserait pas l’examen d’amendements qui déboucherait sur un vote pour abroger le report de l’âge légal de départ à 64 ans. « J’applique la règle, rien que la règle », avait-elle souligné faisant allusion à l’article 40 de la Constitution qui proscrit toute proposition parlementaire créant une charge pour les finances publiques. Elle avait également assuré que son rôle en tant que président de l’Assemblée était de s’assurer « que les débats sont conformes à nos règles ».

Lire aussi >> Réforme des retraites : « C’est culturel en France : les seniors on n’en veut pas. »

« Il ne reste plus rien de notre texte »

Ce jeudi 8 juin, Yaël Braun-Pivet a donc dégainé l’article 40 de la Constitution, à l’Assemblée nationale, ce qui a rendu les échanges houleux sur la proposition de loi en séance. Alors que de nombreux opposants ont adressé à la présidente de l’Assemblée une série de rappels au règlement, cette dernière s’est justifiée à plusieurs reprises : « la Constitution, rien que la Constitution, c’est mon rôle. » Après des discussions durant lesquelles les oppositions ont accusé le camp présidentiel de « déni de démocratie », le groupe Liot a finalement décidé de retirer sa proposition de loi vidée de sa mesure phare par la majorité....

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi