Réforme des retraites, salaire des enseignants… tout ce qui change au 1er septembre

La réforme des retraites entre petit à petit en vigueur. Une quinzaine de décrets ont été publiés durant l’été. Ainsi, au 1er septembre, les 4 régimes spéciaux sont supprimés. Cela signifie que toute personne nouvellement recrutée à la Régie autonome des transports parisiens (RATP), des industries électriques et gazières (IEG), des clercs et employés de notaires (CRPCEN) et de la Banque de France seront affiliés au régime général. De leurs côtés, les fonctionnaires, professionnels libéraux et avocats pourront accéder au dispositif de la retraite progressive.

Ensuite, le recul de l’âge de départ à la retraite commence aussi à prendre forme. L’âge va reculer de 3 mois par an jusqu’à 64 ans pour les personnes nées en 1968 et après. De cette manière, les natifs de 1962 par exemple partiront en retraite à 62 ans et 6 mois.

Enfin, les pensions de retraite les plus basses seront revalorisées de 25 à 100 euros par mois pour ceux qui partent à la retraite après le 1er septembre. Une autre revalorisation est prévue pour les personnes à la retraite avant cette date. Elle sera effective entre l’automne 2023 et le printemps 2024.

Désormais le mois de septembre sera votre deuxième rendez-vous annuel avec le service des impôts. Après avoir déclaré vos revenus en mai, c’est l’actualisation du taux de prélèvement à la source qui a lieu à la rentrée. La DGFIP le communique directement à votre employeur. Pour éviter une mauvaise surprise en 2024, il est possible de le modifier et d’ajuster le taux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite