Régime cétogène : quels sont les avantages et les inconvénients ?

Le régime cétogène ne cesse de faire parler de lui sur les réseaux sociaux. De nombreuses stars l’ont adopté comme Gwyneth Paltrow ou Kourtney Kardashian, le plus souvent pour perdre du poids. Mais la keto diet, ce n’est pas qu’une super detox anti sucre ! De plus en plus d’études scientifiques montrent que ce mode d'alimentation a des vertus santé assez incroyables. Pour autant, il faut bien réfléchir avant de se lancer et, dans l’idéal, consulter un nutritionniste expert en cétogène car pour en tirer de réels bénéfices, il est essentiel de suivre les principes (plutôt draconiens) à la lettre. Et surtout, bien savoir qu’il existe aussi des inconvénients et contre-indications.

Régime cétogène : quels sont les avantages ?

Olivia Charlet, micro-nutritionniste, experte en alimentation cétogène hypotoxique, a listé dans un livre toutes les maladies sur lesquelles le régime cétogène aurait un impact. Bien sûr, il faut rester prudent. Ce n’est pas parce qu’il existe des études sur telle ou telle maladie que c’est la panacée. Chaque malade peut réagir différemment à ce régime. Avant d'essayer, il faut demander conseil à son médecin traitant.

L’épilepsie : c’est dans cette maladie que le régime a été utilisé pour la première fois dans les années 1920 par le Dr Russel Wilder qui avait découvert que les cétones (source d'énergie alternative quand les réserves en sucres de l'organisme sont insuffisantes) permettaient de limiter les convulsions. Avec l’arrivée des traitements anti-épileptiques dans les année 1950, le "ceto" est tombé dans les oubliettes avant de revenir sur le devant de la scène médicale dans les années 1990 chez des enfants qui ne répondaient pas au traitement classique. Le diabète de type 2 : des spécialistes estiment que la restriction drastique des apports en glucides peut prévenir, voire inverser, la maladie car les récepteurs à insuline sont alors beaucoup moins sollicités. Concernant le diabète de type 1, une étude montre que l’association de la diète glucidique,

(...) Cliquez ici pour voir la suite