Régime Comme J'aime : que vaut cette méthode star des spots télé ?

A première vue, l'offre est plutôt alléchante ! Se faire livrer à domicile ses repas minceur, pendant toute la durée de son régime, évite la corvée de course et de cuisine et, par là-même, les tentations au supermarché et le stockage de "cochonneries" dans ses placards. Quand au coaching téléphonique (établit par "un spécialiste de l'accompagnement dans la perte de poids" peut-on lire sur le site de la marque), c'est souvent un plus pour les personnes qui ont besoin de s’inscrire dans un cadre afin de pouvoir tenir le coup, surtout en cas de régime au long cours.

Régime Comme J’aime : en quoi consiste le bilan minceur proposé ?

Tout commence par un bilan minceur gratuit, mais succinct. Cinq questions : âge, taille, poids, ossature (fine, moyenne forte), objectif… J’ai fait le test en indiquant mes mensurations : 172cm, 54kg, ossature fine, objectif 50 kg. Réponse honnête : "Votre objectif de poids est trop faible et constituerait un danger pour la santé ". Je change alors les paramètres : 172cm, 70kg, objectif 60kg. Réponse toujours honnête : "Selon le calcul de votre indice de masse corporelle (IMC) actuel, votre poids est normal par rapport à votre taille. Vous souhaitez néanmoins mincir pour vous sentir plus en forme ou retrouver votre silhouette, découvrez le programme ".

Trois programmes sont proposés avec des apports énergétiques différents : "Basic" à 1200 kcalories (89€ par semaine), "Equilibre" à 1350 kcal. (92€ par semaine) et "Dynamique" à 1500 kcal. (99€ par semaine). On peut considérer que ces apports énergétiques sont faibles par rapport aux besoins "normaux" (2000 kcal/jour pour une femme), mais reconnaissons qu’ils sont comparables avec ceux de la majorité des régimes.

Une journée type Comme J'aime à 1200 kcal se déroule ainsi : le matin, muesli croustillant, à midi : 1 plat cuisiné (veau marengo, poulet basquaise…) + 1 entremet vanille ou 1 compote de pomme, le soir 1 potage lyophilisé légumes ou champignons + 1 plat cuisiné (riz cantonais, raviolis aux

(...) Cliquez ici pour voir la suite