Régime soupe au chou : bonne ou mauvaise idée pour maigrir vite ?

Comme le régime citron, le régime soupe au chou fait partie des méthodes amaigrissantes les plus célèbres. Et pour cause, la promesse fait rêver : moins 3 à 7kg par semaine ! Le principe est simple : consommer une soupe de légumes non mixés à chaque repas, petit-déjeuner compris. La recette de préférence "maison" est à base de chou vert (pauvre en calories, diurétique) auquel on ajoute des oignons, des tomates, des poivrons, des carottes, du céleri et des épices. Pour les repas, cela reste frugal, l’objectif étant de ne pas dépasser 600 calories par jour. Sont interdits les : féculents, laitages entiers, fromages, charcuteries, fruits secs, pain, céréales de petit-déjeuner, pâtes, riz blanc, sucre, confiture, chocolat, biscuits, alcool.

Régime soupe : une efficacité prouvée

"La soupe, c'est l'aliment magique pour détoxifier le corps", assure Maïa Baudelaire, nutritionniste. Des études ont prouvé que la soupe, et notamment le bouillon, apporte des vitamines et des minéraux sans surcharger l'organisme, en plus d'hydrater le corps et de favoriser la satiété. D'autres études ont montré que commencer son repas par une soupe permet de consommer moins de calories au cours de ce repas et même lors des suivants, réduisant ainsi de 150 les calories totales de la journée. Mais pour être efficace, il ne faut pas se contenter d’une brique du commerce trop salé ou d’un potage en sachet bourré d’additifs ! La recette consistante doit être intégrée dans le cadre de menus variés et équilibrés afin d’éviter les carences nutritionnelles et de conserver le plaisir de manger. Elle peut contenir par exemple des légumineuses (lentilles…) qui apportent davantage de fibres et de protéines que les féculents. Surtout, s’il faut diminuer globalement le sucre, le gras et le sel de son alimentation, on ne supprime aucune famille d'aliment, il faut juste mieux doser les quantités.

Soupe au chou : le risque du régime "yoyo"

Mais ces atouts ne sont pas valables quand on parle du régime soupe au chou. Si

(...) Cliquez ici pour voir la suite