Dans ces régions, les centenaires sont très nombreux. Voici leurs 4 secrets de longévité

Quel est le point commun entre la Sardaigne (Italie), Okinawa (Japon), Nicoya (Costa Rica), Icarie (Grèce) et Loma Linda (États-Unis) ? Ces cinq régions du monde sont considérées comme des "Zones bleues" : des lieux dont les habitants ont une longévité exceptionnelle et qui comptent de nombreux centenaires. Le concept de "Blue Zones" (en version originale) a été créé par le médecin et Professeur Gianni Pes et le démographe Michel Poulain. Il a ensuite été popularisé par le journaliste Dan Buettner via un livre, désormais adapté en série documentaire par Netflix (100 ans de plénitude : les secrets des zones bleues). Quels sont les points communs de ces personnes ? En voici quatre, liés au mode de vie.

La plupart des Zones bleues se trouvent dans des lieux excentrés : ce qui a permis à leurs habitants de conserver une alimentation héritée de leurs ancêtres. On trouve beaucoup moins de produits transformés qu'ailleurs et la nourriture consommée est très majoritairement produite localement. Ainsi, le régime des habitants est quasi végétarien (à l'exception de quelques animaux chassés/pêchés ou élevés localement) et fait la part belle aux légumes, fruits, noix et aux sources végétales de protéines comme la patate douce. À noter également que les habitants de ces Zones consomment très peu d'alcool, à l'exception du vin.

Sur le même sujet ⋙ Jeunes VS vieux : vivons-nous une guerre des générations ? Scrabble, puzzle, mots-croisés, broderie... Mais pourquoi on se met aux hobbies de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite