Rénovation énergétique : les aides auxquelles vous pouvez souscrire

·1 min de lecture

Pas toujours facile de se repérer dans la jungle des dispositifs. Nos réponses pour vous aider à y voir plus clair.

Comment savoir à quelle hauteur les travaux que j'envisage peuvent être financés ?

« Grâce à l’outil Simul’Aides, disponible sur le site du service public de la rénovation énergétique Faire (faire.gouv.fr/aides-de-financement/simulaides), vous obtiendrez une première estimation du pourcentage d’aides auquel vous avez droit, suggère Florence Clément, coordinatrice de l’information pour le grand public de l’Agence de la transition écologique (Ademe). D’un montant variable en fonction de vos revenus, elles ne représentent jamais 100 % de vos dépenses », précise-t-elle. Elle conseille également de prendre rendez-vous avec un conseiller Faire (0 808 800 700).

Les aides sont-elles réservées aux ménages les plus modestes ?

Non, depuis début 2021, l’aide phare du gouvernement, baptisée MaPrimeRénov’, s’adresse à tous, même si elle offre des montants plus importants aux ménages modestes. Selon les travaux à réaliser, ces derniers peuvent choisir entre MaPrimeRénov’ et le dispositif Habiter mieux sérénité. Egalement attribué par l’Agence nationale de l’habitat (Anah), celui-ci exige que la rénovation permette un gain énergétique d’au moins 35 %. En revanche, les certificats d’économies d’énergie (CEE) ou primes « coup de pouce » sont accordés sans conditions de revenus.

Notre conseil Faites jouer la concurrence entre les distributeurs de CEE. Non seulement leur...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles