Réouverture des cinémas : Thierry Frémaux "convaincu" que le public sera au rendez-vous

·1 min de lecture

Cela fait maintenant 103 jours que les Français ne peuvent plus se rendre au cinéma, en raison des restrictions liées au coronavirus. Un calendrier chamboulé, une industrie à l'arrêt, un public privé d'évasion… Les conséquences de cette fermeture, sur laquelle le gouvernement ne prévoit pas de revenir dans l'immédiat, sont nombreuses. "Il me manque beaucoup et il me manque même aux yeux. Ce n'est pas seulement un manque philosophique", assure jeudi midi au micro d'Europe 1 Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mercredi 10 février

Selon le dirigeant, l'importance du cinéma et des cinémas pour la population ne s'est pas évaporée depuis l'automne. Les Français reviendront-ils en nombre dans les salles obscures, dans quelques semaines ou quelques mois ? "La question ne se pose pas du tout pour moi parce que d'abord, le public est revenu après le premier confinement. Il était même prêt à rester", répond sans hésiter l'auteur du récit Judoka (éditions du Seuil), consacré à son enfance.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Le variant anglais engendrerait des symptômes un peu différents

> Déconseillé aux plus de 65 ans, à qui va être injecté le vaccin AstraZeneca ? 

> Audio, webcams... Quand la technologie s'adapte au télétravail

> Les confinements ont du bon pour la planète

> Comment va fonctionner le passeport vaccinal au Danemark ?

Des sorties anticipées sur les plateformes ?

Thierry Frémaux est d'ailleu...


Lire la suite sur Europe1