« La République est en danger » : Mathilde Panot s’attaque au gouvernement dans son discours de rentrée

Mathilde Panot a lancé « une alerte » lors de sa prise de parole en clôture des universités d’été de La France insoumise (LFI), à Valence (Drôme). La présidente du groupe LFI à l’Assemblée nationale a affirmé que « la République est en danger », souhaitant ainsi « la défendre ». Elle a alors appelé ce dimanche à un rassemblement : « C’est pourquoi nous marcherons, avec toutes les Françaises et les Français qui le souhaitent, le 23 septembre. » La députée a précisé que les syndicats comme la CGT, la FSU ou encore Solidaires seront présents, ainsi que des associations (Attac, Les Amis de la Terre…) et des « collectifs de familles de victimes ».

Une marche pour « refonder la police »

« Nous marcherons pour dire que nous voulons et que, nous allons réussir à, abroger la loi de 2017 de (Bernard) Cazeneuve, qui fait de la France la championne des morts pour refus d’obtempérer », a-t-elle annoncé, dénonçant au passage la « politique du déni » d’Emmanuel Macron. « Nous marcherons pour refonder la police de la cave au grenier pour avoir une police réellement républicaine », ou encore, « contre l’indignité de leur monde ».

« Honte à ce président »

Mathilde Panot a encore fustigé les « politiques de malheur que crée Emmanuel Macron », qui organise « la tiers-mondialisation du pays », selon elle. L’Insoumise a d’ailleurs réag...


Lire la suite sur LeJDD