Réseaux sociaux : un jeune sur deux ment en rendant sa vie plus attrayante

©Getty Images / Mensent Photography

Entre la réalité et les réseaux sociaux, la frontière est loin d’être mince, bien au contraire. Une étude vient confirmer la théorie selon laquelle Instagram ou TikTok servirait à embellir la réalité. Les réseaux sociaux, l’Eldorado d’un monde fake ? La réponse est oui !

Facebook, Instagram ou encore TikTok, les réseaux sociaux sont omniprésents dans notre quotidien. Si beaucoup utilisent ces plateformes pour partager leur moment de vie, tout cela ne serait qu’une illusion, et la réalité serait tout autre. En effet, une récente étude pointe du doigt ce monde parallèle, où chacun, est plus au moins maître de son image.

À lire aussi >> Réseaux sociaux : la santé mentale des jeunes filles affectée plus tôt que celle des garçons ?

Mais face à cette vie parfaite, se cache une triste réalité. Les jeunes auraient beaucoup de mal à s’assumer. Manque de confiance en soi, peur du jugement des autres… ils sont nombreux à préférer jouer un rôle plutôt que de s’assumer tels qu’ils sont.

1 jeune sur 5 préfère cacher sa vraie personnalité

L’étude réalisée par Adobe et OnePoll et relayée par « The Independant » et « Slate », s’est penchée sur le rapport des jeunes face aux réseaux sociaux. Pour ces travaux, plus de 1 000 jeunes de 18 à 25 ans ont été interrogés. Résultat ? La jeune génération n’est pas vraiment honnête sur les réseaux. En effet, un sondé sur deux admet rendre sa vie plus belle et plus excitante qu’elle ne l’est vraiment. Pire même, un jeune sur cinq reconnaît cacher sa véritable personnalité en ligne. Si beaucoup avouent se cacher derrière un alter ego, ils sont 34 % à affirmer tout simplement jouer un rôle.

Comment expliquer ces comportements ?

Alors pourquoi les...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles