Réseaux sociaux : les personnes “accro” entreraient dans un état de dissociation lorsqu’ils les utilisent

On a tous et toutes en mémoire le souvenir d’un livre si palpitant, si prenant, qu’il nous laissait dans un état second, avide de le lire, accro jusqu’à ne plus dormir. Les bruits alentours allant même jusqu’à disparaître, comme si l’on disparaissait dans l'univers du livre, loin du quotidien.

On parle ici de “dissociation normative : une absorption cognitive totale, caractérisée par une conscience de soi diminuée et un sentiment d'action réduit”, indiquent des chercheurs de l’Université de Washington (États-Unis).

Dans une nouvelle étude, parue dans la revue ACM Digital Library (source 1), l’équipe de recherche s’est penchée sur l’addiction aux réseaux sociaux, caractérisée par le fait de faire défiler des pages et des pages, vidéos après vidéos, sur Twitter, Instagram, Facebook ou encore Tik Tok.

L’équipe a demandé à 43 utilisateurs de Twitter d’utiliser une application appelée Chirp, connectée à leurs comptes Twitter, pendant un mois. Lors de chaque session, après trois minutes, les utilisateurs ont vu apparaître une boîte de dialogue (fenêtre pop-up) leur demandant d’évaluer, sur une échelle de 1 à 5, dans quelle mesure ils étaient d’accord avec cette affirmation : “J’utilise actuellement Chirp sans vraiment faire attention à ce que je fais”. La boîte de dialogue a continué à apparaître toutes les 15 minutes.

Verdict : au cours du mois, 42 % des participants (soit 18 personnes) étaient d'accord ou fortement d'accord avec cette affirmation...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles