Résistance aux antibiotiques : l’incroyable histoire d’une Américaine qui a tout tenté pour sauver son mari

Alors que son mari Tom Patterson était sur le point de mourir du fait d’une superbactérie résistante aux antibiotiques, Steffanie Strathdee, une épidémiologiste américaine, a tenté le tout pour le tout pour le sauver…et y est parvenu !

Cette histoire, détaillée par nos confrères de CNN (Source 1), tient presque du miracle, et mérite qu’on s’y attarde, à l’heure où les résistances bactériennes prennent de l’ampleur.

Alors que son mari agonisait du fait d’une infection par une bactérie multirésistante attrapée lors d’une croisière en novembre 2015, et qu’aucun antibiotique ne parvenait à endiguer, Steffanie Strathdee lui a demandé s’il voulait vivre. Pour ce faire, elle lui a suggéré de lui serrer la main très fort, puisqu’il avait perdu l’usage de la parole.

Étonnée et démunie de voir son mari lui répondre par une poignée de main très ferme, l’épidémiologiste s’est mise en quête d’un traitement novateur. Elle s’est tournée vers la phagothérapie, technique qui consiste à utiliser des phages contre les bactéries multirésistantes, dans une sorte de lutte biologique. En effet, les phages, ou bactériophages, sont des virus prédateurs de bactéries : ils n’infectent que des bactéries et ne s’attaquent pas à l’organisme humain.

Une aiguille dans une botte de foin

Restait encore à Steffanie Strathdee de trouver les phages capables de s’attaquer à la souche bactérienne spécifique en cause dans l’infection de Tom, à savoir...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles