Dans le rétro : le pont du Gard, un chef d'œuvre de l'architecture antique

Atelier des modules
·1 min de lecture

C’est un chef d’œuvre de l’architecture antique. Construit par les Romains au 1er siècle de notre ère, le pont du Gard, avec ses 49 mètres de haut, est le plus haut pont-aqueduc de l’Antiquité. C’est un des vestiges romains les mieux conservés au monde, notamment grâce à des travaux de consolidation de ses bases rocheuses en calcaire en 1966. Il a été classé par l’Unesco en 1985.

Le pont du Gard, en plus d'être une construction splendide, avait aussi lors de sa construction une réelle utilité. Il permettait d’acheminer l’eau courante de la source d’Uzès sur 50 kilomètres, jusqu’à Nîmes. L’eau rentrait par un château d’eau circulaire percé par de gros trous d’où partaient des tuyaux de plomb.

CMS-ContentHasMedias_4895195
CMS-ContentHasMedias_4895195

Le site le plus visité de la région Occitanie

Le site est entouré d’une forêt luxuriante qui participe à sa beauté. Pourtant, la végétation était quasi inexistante avant 1917. C’est lors de l’acquisition de la zone par le département du Gard que des arbres ont commencé à être plantés. Au fil des ans, la végétation s’est étendue. L’objectif : la préservation et la mise en valeur du site. Depuis longtemps, le pont attire des cascadeurs grâce à sa hauteur, mais pas que. Il offre également de nombreux sentiers de randonnée et activités : canoë kayak, spéléologie, via ferrata... Avec près d’un million de visiteurs par an, il s’agit du site le plus populaire de la région Occitanie. Une merveille pour les touristes qui affluent en été, mais qui reste magnifique en toute saison...

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi