1 / 7

David Hockney, du 27 novembre 2017 au 25 février 2018, MET, New York Crédit photo : Portrait of an Artist (Pool with Two Figures), 1972 Acrylique sur toile, 213,5 x 305 cm Lewis Collection

David Hockney, du 27 novembre 2017 au 25 février 2018, MET, New York Crédit photo : Portrait of an Artist (Pool with Two Figures), 1972 [Portrait d’un artiste (Piscine avec deux personnages)] Acrylique sur toile, 213,5 x 305 cm Lewis Collection

La rétrospective David Hockney arrive au MET

80 ans cette année, dont près de 60 à construire un univers joyeux, inventif... mais pas seulement. Si David Hockney a retenu de Matisse le plaisir de la couleur, et de Picasso la liberté de style, il ne doit qu'à lui-même son insatiable curiosité à l'égard de techniques susceptibles de se rapprocher au plus près de son art, et du grand public. Peinture, bien entendu, mais aussi Polaroid, fax, ordinateurs, iPad, et pourquoi pas imprimantes... Les uns et les autres au service d'une oeuvre ultra-graphique ne se résumant pas, loin s'en faut, aux légendaires piscines californiennes qui ont fait la gloire de l'artiste. Jeux de mouvements, néo-cubisme, expériences optiques, abstractions, portraits... Tout est là, regroupé au long de la rétrospective que lui consacrait le Centre Pompidou, à ce jour la plus importante du genre, riche de plus de 160 toiles, photos, gravures, vidéos, dessins, livres..., qui pose ses valises ce mois-ci au Metropolitan Museum of Art.