Comment réussir la taille d’un rosier ancien non remontant ?

·1 min de lecture

C’est presque la fin de la floraison du rosier ancien non remontant. Cela signifie qu’il va falloir procéder à la taille annuelle de ce bel arbuste. Mais comment l’effectuer ? S’agit-il d’une taille sévère ? Quels soins apporter au rosier ancien une fois celui-ci rafraîchi ?

Qu’est-ce qu’un rosier ancien non remontant ?

Il existe une multitude de variétés de rosiers anciens. Ces arbustes sont appelés ainsi car ils sont apparus avant 1920. Depuis, de nombreux rosiers sont des formes hybrides de ceux authentiques. On les reconnaît grâce à leurs couleurs flamboyantes, leurs formes spectaculaires et à leurs parfums divins. Pour préserver ces rosiers véritables, il convient de les tailler. Mais pas n’importe comment !

Taille du rosier ancien non remontant : les gestes à suivre

Tout d’abord, munissez-vous d’un sécateur préalablement désinfecté. En effet, un outil mal nettoyé pourrait être porteur de maladies s’il a servi à tailler une autre plante. La taille du rosier ancien non remontant consiste, avant tout, à nettoyer l’arbuste en lui retirant le bois mort et en le laissant respirer au centre. Il est également nécessaire de tailler un tiers des branches. Une fois cette taille simple et efficace réalisée, apportez une dose d’engrais pour donner les forces à votre rosier ancien pour les années à venir. Ajoutez un paillis pour préserver son sol. Réutilisez les branches coupées pour protéger les plantations telles que les semis ou les bulbes.

Vous avez besoin d'un conseil pour prendre soin de vos rosiers ? Posez votre question sur notre groupe Facebook Mon jardin, Ma maison & vous : astuces et conseils jardinage !

A LIRE EGALEMENT

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles