Comment réussir son trait d'eye-liner ?

·2 min de lecture

Si, si, il y a un trait de liner pour chacune d’entre nous. Et, en plus, il peut flatter notre regard et l’ouvrir davantage. Carole Lasnier, make-up artist de studio et experte pour Benefit, nous tient la main.

TRACER UN TRAIT D’EYE-LINER SELON LA FORME DE SON ŒIL

J’ai l’œil bridé

Le but : créer une paupière en « trompe-l’oeil ».
Le bon coup de pinceau : dessiner un trait assez épais le long de l’œil en remontant sur la paupière supérieure. Avec cette astuce, l’eye-liner donnera l’impression d’une paupière supérieure plus agrandie, et d’un regard plus ouvert.
Sur les cils et les sourcils : avec son mascara, allonger et épaissir ses cils au centre de l’œil, moins en extérieur. Creuser ses sourcils au niveau du dernier tiers, en dessinant au fard une pointe un peu courbe.

J’ai la paupière lourde

Le but : ouvrir le regard.
Le bon coup de pinceau : dessiner un trait bien droit, plutôt épais et court sur le dernier tiers de l’œil. Un bon moyen de contrebalancer la forme tombante de l’œil.
Sur les cils et les sourcils : bien charger en mascara toute la frange de cils. Épiler légèrement plus haut la pointe extérieure du sourcil.

J’ai l’œil en amande

Le but : s’amuser. Pas besoin de correction, on peut donc tout oser.
Le bon coup de pinceau : un tracé sur toute la longueur de l’œil, plus fin dans le coin interne, plus épais à partir du premier tiers extérieur. Remonter légèrement vers la tempe comme une virgule. Plus les tempes sont larges, plus on allonge le trait. Version arty : dessiner une ligne comme la précédente, mais légèrement plus épaisse.
Sur les cils et les sourcils : appliquer le mascara sur toute la...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles