Que nous révèle la nouvelle lune en Bélier du 12 avril ?

Marion Surateau
·2 min de lecture

Envies de changement, de fleurs et de chanter un peu trop fort ? C’est de saison : la nouvelle lune en Bélier du 12 avril démarre ce nouveau cycle lunaire sous le signe de l’impulsion.

C’est le printemps, les oiseaux chantent, le soleil revient et les Béliers fêtent leur anniversaire bruyamment : jusqu’ici tout va bien. Car pour cette nouvelle lune en Bélier, le mot d’ordre est justement “faites du bruit”.

Bête à cornes printanière

Le Bélier n’est pas seulement la bête à cornes ultime qui fonce sans réfléchir. Il est l’instigateur, celui qui entame le mouvement. La symbolique de ce signe n’indique pas forcément qu’il aura la persévérance d’aller au bout, mais son rôle et d’ouvrir la voie aux autres, tel un éclaireur un peu casse-cou.

Ce n’est pas pour rien si ce signe est le premier du zodiaque : il correspond au printemps et à l’effort colossal qu’il faut pour s’éveiller d’une sieste. Le Bélier est aussi plein d’une énergie tonitruante, presque puérile : mais personne n’a jamais dit que c’était un défaut.

Nouvelle lune en Bélier : on se réveille !

La nouvelle lune est par essence celle qui recharge les batteries pour la pleine lune et cela tombe bien, le Bélier est un pro de la charge. Nouvelle lune, nouvelle vous : si vous avez déjà fait votre thème astral, vous savez qu’on a tous et toutes quelque chose de Bélier.

En clair, cette nouvelle lune invite à commencer un nouveau cycle en prenant soin de ne pas délaisser notre petit mouton enragé intérieur. Si un brin d’esprit de compétition n’a jamais fait de mal à personne, on évitera tout de même les parties de Monopoly avant la...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi