Réveillon: St Jacques, palourdes, crevettes… ça change des huîtres

AS-Food-studio/Shutterstock.com

Les huîtres ravissent les gourmands pendant les fêtes.  Mais vous n’aimez pas ça ou bien en très petite quantité ? Vous avez du mal à les digérer ou vous y êtes allergiques ? Trouvez des idées auprès de nos chefs sur www.ma-cuisine-ma-sante.fr pour remplacer ces fruits de mer le soir du 31.

Vous ne supportez pas le goût des huîtres, leur texture ou vous y êtes allergique ? Pensez alors…

Aux coquilles St Jacques. En brochettes ou snackées à la poêle avec la garniture de votre choix, (fondue de poireaux, endives, poivrons rouges…), les coquilles St Jacques se dégustent à raison de 3 à 5 noix pour une entrée. Elles se préparent aussi en tartare (coupées en dés), en carpaccio en très fines tranches. Le tout assaisonné au citron, sel, poivre et une bonne huile d’olive, de colza, de noix ou autres saveurs de votre choix. De quoi faire le plein d’oméga 3, ces bonnes graisses saines pour le cœur et pour huiler les méninges ! Vous pouvez aussi y ajouter des herbes aromatiques (ciboulette, aneth…) et des épices (paprika, curcuma, piment d’Espelette…). 

Côté santé. Elles constituent un bon apport de vitamine B12, de sélénium et de phosphore (minéral important dans la composition des os et des dents). 

Aux crevettes. Rose ou grises, les crevettes se mangent classiquement avec une mayonnaise fraîche (pourquoi pas relever au citron pour un peu de fraîcheur et d’acidité) ou avec un bon pain et un beurre nature ou parfumé aux algues pour changer un peu. Les crevettes supportent très bien le sucré/salé. Quelles associations privilégier? Les agrumes ou la pomme. 

Côté santé. Les crevettes sont riches en vitamines B3, B12, en potassium, en phosphore, en fer et en oméga 3. Comme tous les crustacés, les crevettes sont une excellente source de protéines, et donc d’acides aminés essentiels au fonctionnement des enzymes digestives de notre organisme, des hormones et des tissus (peau et os).

La palourde. Au four avec un peu de beurre persillé, en court-bouillon avec du vin blanc et des échalotes, les palourdes font le plaisir des gourmets… en toute légèreté. Elles se marient très bien avec les épices comme le safran. Vous pouvez aussi les faire mariner dans du citron, de l’huile d’olive, avec des oignons, de l’ail et du persil, réfrigérez le tout pendant au moins 3 heures avant de déguster fraîches.

Côté santé. Les palourdes sont d’excellentes sources de vitamines (A, B2, B3, B12) d’iode (idéal pour l’équilibre thyroïdien), de zinc (qui aide à réguler des sécrétions d’hormones sexuelles notamment, maintien du système immunitaire, développement normal du fœtus), de cuivre (qui agit dans la formation de l’hémoglobine, essentielle à l’oxygénation du sang, et du collagène pour la formation des tissus comme notre peau), de phosphore, de sélénium et de manganèse (protection de l’organisme contre les radicaux libres).  

RECETTES POUR LE REVEILLON

Petit déjeuner :

Déjeuner :

Goûter :

  • Infusion à l’anis
  • Smoothie orange kiwi

Dîner :