Et si on réveillonnait en pleine conscience ?

·1 min de lecture

Limiter les risques de propagation du covid-19 pendant les fêtes est un vrai casse-tête dans ces moments traditionnellement festifs où familles et amis se retrouvent. Le Haut conseil de santé publique (HCSP) devrait ainsi publier sous peu son avis sur les règles de prudence "qu’il sera hautement souhaitable de respecter" pour les regroupements familiaux ou amicaux à l’occasion de ces fêtes de fin d’année placées sous le signe de la crise covid.

Interrogé par le Figaro, Franck Chauvin, président de ce Haut Conseil, a rappelé les 3 facteurs de risque que les familles vont rencontrer à la table du réveillon : "le mélange des personnes, la densité dans un endroit clos et le temps de contact". Il ne faudra donc pas baisser la garde sur les gestes barrière : se laver régulièrement les mains, porter le masque en préparant et en servant le repas, désigner une personne qui sert les convives afin que la vaisselle ne passe pas de mains en mains...

"L’idéal serait de faire des dîners silencieux, on sait bien que c’est impossible mais parler fort augmente les risques" ajoute Franck Chauvin. Et si on le prenait au mot, en organisant un "dîner de réveillon en pleine conscience" ? Se retrouver en pleine conscience devant son assiette, ce n'est pas rentrer dans une phase profonde de méditation, mais juste être là, dans le moment présent, à l'écoute de ses sensations. En voici les cinq clés, avec Yael Bloch, auteure de Manger mieux en pleine conscience (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Télétravail : "Ce temps gagné doit être utilisé pour combler quelque chose qui nous manque au quotidien"
Les conseils de la sophrologue pour des fêtes sans (trop de) stress
Bien être : 3 questions à Famadem
Méditation : 5 idées fausses qui nous empêchent de nous lancer
6 exercices pour un fessier bombé