"Réveillons-nous" : Omar Sy appelle à dénoncer les violences policières dans une lettre ouverte

"Réveillons-nous". À l'instar de Virginie Despentes, c'est par ces mots publiés dans l'Obs qu'Omar Sy appelle à dénoncer les violences policières. "Il faut que nos dirigeants entendent, comprennent, agissent pour changer ce cours des choses". L'acteur ouvre le débat en France après avoir marché pour rendre justice à George Floyd, mort par asphyxie suite à une arrestation aux États-Unis, et démontré un soutien sans failles à la famille Traoré depuis la mort d'Adama, le 19 juillet 2016.

"George Floyd et Adama Traoré avaient des points communs : ils étaient tous deux noirs, de grande carrure, leurs vies ont basculé dans l'horreur en quelques heures. Pour rien. Je mesure 1,92 m, je suis noir, je leur ressemble. Est-ce qu'il peut m'arriver la même chose qu'à eux demain ? Est-ce que cela risque d'arriver demain à mes enfants ? A vos enfants ?", interroge avec émotion Omar Sy.

Omar Sy : "Il ne faut plus jamais se taire". 

L'acteur français se "réjouit qu'on en prenne conscience aujourd'hui" mais sait qu'il est temps d'agir. "Regardons devant nous, ayons le courage de dénoncer les violences policières qui sont commises en France. Engageons-nous à y remédier. Ne soyons plus spectateurs d'un système violent. [...] Il ne faut plus jamais se taire".

Dans cette lettre ouverte à la fois très personnelle et d'utilité publique, Omar Sy espère que dans ces actes violents et racistes "en France aussi, la majorité des policiers ne les cautionnent pas. Je les invite (...)

Lire la suite sur Grazia.fr

Écologie : grâce au confinement, le jour du dépassement de la Terre a reculé de 3 semaines
#JeVeuxPouvoir : les femmes musulmanes dénoncent les discriminations subies à travers un hashtag
"Black Lives Matter" : Michael B. Jordan appelle à plus de diversité à Hollywood
Daniel Radcliffe prend la parole après les tweets transphobes de JK Rowling
Banksy : le street artist dévoile une œuvre contre le racisme, en hommage à George Floyd