"Les rêves nous offrent une sociologie des inquiétudes"

·2 min de lecture

Cet article est extrait du n°203 de Sciences et Avenir "Les indispensables", daté octobre/décembre 2020.

Sciences et Avenir : comment la sociologie renouvelle-t-elle l'interprétation des rêves ?

Bernard Lahire : Les rêves nous ramènent à ce que nous sommes : des êtres sociaux largement dépassés par ce qui les questionne, à savoir leurs expériences passées et présentes, structurées par le monde social. Mais même si je suis sociologue, je propose une interprétation très interdisciplinaire sur la base des sciences sociales, avec l'ambition de dépasser les oppositions entre psychanalyse, sociologie, psychologie cognitive, linguistique, et même neurosciences.

Il est impossible de travailler sur les rêves sans comprendre la manière dont le cerveau fonctionne durant les différents temps du sommeil ! Les rêves sont marquants, car ils touchent à des problèmes cruciaux, par exemple les heurts de la compétition scolaire, les rapports difficiles à l'héritage familial, les effets d'une morale religieuse enveloppante ou les conséquences de l'abandon du père.

Nous défaisons et refaisons autrement ces nœuds existentiels, nous les regardons sous tous les angles. Les rêves nous offrent ainsi une sociologie des soucis, des inquiétudes, une fenêtre sur ce qui travaille les gens. La pure routine ne pose pas question.

Pour le deuxième tome de mes travaux sur les rêves*, j'ai ainsi retenu quatre rêveurs et quatre rêveuses, d'origines sociales et d'âges différents, et je les ai interrogés périodiquement pendant environ deux ans. L'un d'eux, âgé de 66 ans, rêve très régulièrement des mêmes choses depuis quatre décennies, en lien avec un abus sexuel vécu durant l'enfance.

En quoi les rêves révèlent-ils des déterminismes sociaux ? Autrement dit, comment passe-t-on de la psychanalyse à la sociologie ?

Sigmund Freud a souvent dit que l'individu n'avait pas d'existence en dehors du groupe. Dans son modèle d'interprétation, le fondateur de la psychanalyse situe l'individu dans une famille, qui es[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi