R. Kelly poursuit la prison après avoir été placé sous surveillance pour risque de suicide

L'avocate de R. Kelly poursuit la prison de New York où son client est incarcéré pour l'avoir placé sous surveillance médicale.

L'auteur de I Believe I Can Fly, dont le vrai nom est Robert Sylvester Kelly, a été condamné à 30 ans de prison mercredi (29 juin 22) après avoir été reconnu coupable de racket et d'avoir violé une loi contre le trafic sexuel en dirigeant un système de recrutement de femmes à des fins sexuelles. Son avocate, Jennifer Bonjean, a affirmé vendredi que le chanteur avait été placé sous surveillance anti-suicide au Metropolitan Detention Center de Brooklyn pour des « raisons purement punitives », parce qu'il est un « détenu très en vue » et qu'il ne pense pas à se faire du mal.

« Mon partenaire et moi avons parlé avec M. Kelly après sa condamnation. Il a dit qu'il allait bien mentalement, qu'il se comportait de manière appropriée et qu'il était impatient de faire appel. Il s'est inquiété du fait que, même s'il n'était PAS suicidaire, le Metropolitan Detention Center le placerait sous surveillance médicale. Nous sommes en train de déposer une plainte d'urgence auprès des tribunaux », a-t-elle déclaré, rapporte E! News. Elle estime que le fait de maintenir R. Kelly en isolement sans raison « est illégal et ils seront tenus responsables de cela ».

Le Federal Bureau of Prisons a répondu aux allégations de Maître Bonjean par une déclaration à E! : « Le BOP s'engage à assurer la sûreté et la sécurité de tous les détenus, de notre personnel et du public. Le traitement humain des hommes et des femmes sous notre garde est une priorité absolue. »

Dans les documents judiciaires déposés samedi, l'assistante du procureur américain Melanie Speight a insisté sur le fait que R. Kelly reste sous surveillance suicidaire « pour sa propre sécurité » suite à une évaluation psychologique, et a déclaré que ses « circonstances de vie actuelles apportent sans aucun doute une détresse émotionnelle ».

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles