Publicité

Le rachat de Giphy par Facebook vire à la catastrophe industrielle

Facebook revend Giphy à Shutterstock, à un montant bien moindre que celui qu’il avait mobilisé pour acquérir la plateforme spécialisée dans les gifs.

Ce n’est clairement pas la meilleure semaine de Meta, la maison mère de Facebook. Le 22 mai, l’entreprise américaine a été sanctionnée par l’autorité irlandaise de protection des données. Montant de l’amende : 1,2 milliard d’euros. Le 23, la société a acté la vente de Giphy, une plateforme spécialisée dans les gifs. Le site, acheté à prix d’or en 2020, est cédé pour une fraction de ce prix.

C’est le service Shutterstock qui devient le nouveau propriétaire de Giphy, au prix de 53 millions de dollars. C’est un désastre financier pour le géant des réseaux sociaux, car le prix de revente ne couvre qu’une toute petite portion du montant de départ pour s’offrir Giphy : environ 400 millions de dollars, selon les estimations de l’époque. Le deal d’aujourd’hui est presque huit fois inférieur.

Pour aller plus loin

Source : The Webby Awards.
Source : The Webby Awards.


Mais d’où viennent les GIF ?

Le refus du régulateur britannique

Les ambitions de Meta avec Giphy ont commencé à battre sérieusement de l’aile à peine un mois après l’annonce du rachat, en mai 2020. À ce moment-là, l’autorité de régulation britannique lançait une enquête. Puis en octobre de la même année,

[Lire la suite]