• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Rachida Dati dénonce le calvaire de sa fille Zohra : "Elle a été harcelée"

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Rachida Dati n'arrêtera pas de soutenir sa fille. La maire du VIIème arrondissement de Paris était l'invitée de la radio France Inter, dimanche 19 septembre 2021. Elle a dénoncé dans l'émission Hors-piste les attaques dont font l'objet Zohra, âgée de 12 ans et demi. Car depuis sa naissance, l'identité de son père fait jaser. "C'était très gênant, a confié Rachida Dati au journaliste Thomas Sotto. J'ai essayé de la protéger de ça mais elle a vécu toute sa scolarité de primaire en changeant d'établissement tous les ans. À cause de cette histoire de harcèlement. Elle a été harcelée par un petit garçon, fils d'une personnalité. Ça s'est fini à l’hôpital Necker. Est-ce que c'est ça, la liberté de la femme ?" Une obsession qui surprend l'ancienne Garde des Sceaux. "Qu'on s'attaque à cette petite fille ?, a confié Rachida Dati sur France Inter. J'ai échappé à la violence, la brutalité, à des attaques, à des conditions matérielles épouvantables. Je travaille à plein temps depuis l'âge de 14 ans. J'ai eu ces petites filles dans de bonnes conditions. Je me dis, 'Pourquoi veut-on la détruire ?' Donc je l'ai protégée de ça, je ne l'ai jamais exposée."

Rachida Dati se bat pour offrir à Zohra une vie des plus normales. "J'ai trouvé ça très indigne et je n'ai pas voulu céder, a-t-elle assuré. La limite a été la santé mentale de ma fille." Dans une interview accordée à Télé-Loisirs le 13 décembre 2019, Rachida Dati confiait que Zohra avait été admise à l'hôpital en raison du harcèlement dont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles