Racines, frange, pointes… Nos conseils et astuces pour entretenir sa coupe de cheveux toute seule à la maison

En cette période de confinement liée à l’épidémie du Covid-19, nous sommes tous obligés de rester chez nous. Mais comment entretenir sa frange, ses longueurs ou colorer ses racines alors que les coiffeurs sont fermés ? Gianni Coppa, coiffeur et propriétaire du salon R Factory dans le 15e arrondissement de Paris, nous donne ses astuces de pro pour prendre soin de ses cheveux à la maison.

Frange : comment l'entretenir à la maison ?

“La frange n'est pas facile à couper seule”, prévient Gianni Coppa. La première étape est de s’assurer d’avoir le bon matériel. Ainsi, évitez les ciseaux de cuisine au profit de ciseaux plus affûtés qui se rapprochent de ceux des professionnels. “Les ciseaux de cuisine vont créer des démarcations et le résultat ne sera pas optimal”. Il vous faut également un peigne à dents fines et rapprochées pour que la frange soit correctement maintenue lors de la coupe. Enfin, avant de couper votre frange, Gianni Coppa rappelle : “Il faut que vos cheveux soient propres, bien brossés et votre frange bien lisse".- Deuxième étape : adapter sa technique de coupe en fonction de sa nature de cheveux ainsi que du résultat que l’on souhaite obtenir. Si vous avez une frange très droite de base et un cheveu fin, utilisez la tondeuse de monsieur. La raison ? Ce type de coupe va permettre d’obtenir un résultat très structuré et d'ajouter de la densité aux cheveux fins. Si vos cheveux sont plus épais, la tondeuse n’est pas une bonne idée. Tournez-vous vers les ciseaux. “Cependant, on ne peut pas couper droit avec les ciseaux, c’est pourquoi on réalise la technique du piquetage”, précise l’expert. Il s’agit de couper par petits à-coups avec la pointe du ciseaux. “Le piquetage va donner une impression de légèreté, ce qui reste idéal pour les cheveux épais”. Si votre cheveu est fin et que vous souhaitez utiliser cette technique : pensez à réaliser un piquage plutôt serré pour obtenir un résultat plus dense. - Troisième étape : définir à quel endroit couper. “Il vaut mieux

(...) Cliquez ici pour voir la suite