• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Rafael Nadal malade : le tennisman espagnol contraint de faire un break dans sa carrière

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C’est une bien triste nouvelle pour les Espagnols qui devront se passer pour quelques mois de Rafael Nadal. Rafael Nadal Parera de son vrai nom est pourtant la star emblématique du tennis dans son pays d’origine, l’Espagne. Depuis qu’il est passé professionnel en 2001, le sportif de 35 ans a enchaîné les victoires. D’ailleurs, celui qui fait l'objet de nombreuses critiques jouit d’une notoriété bien plus grande qu’en Espagne. Il est considéré comme le meilleur joueur sur terre battue de toute l’Histoire du tennis. Parmi ses nombreux records on peut citer son nombre de tournois du Grand Chelem qu’il a remportés (vingt, tout comme Roger Federer, lui aussi blessé, et Novak Djokovic) ou encore ses treize titres en simple dans un de ces quatre tournois majeurs, Roland-Garros. En effet, il a remporté la compétition de 2005 à 2008, puis de 2010 à 2014, et enfin de 2017 à 2020.

Malheureusement, Rafael Nadal est contraint de mettre un coup de frein à sa brillante carrière. Le mari de Xisca Perello ne participera pas à l’US Open. C’était sa dernière chance de briller dans un Grand chelem cette année. Mais une douleur au pied qu’il traîne depuis 2005 l’oblige à mettre un terme précocement à sa saison, comme il l’a annoncé vendredi 20 août 2021 sur son compte Twitter. Il s’agit d’une maladie dégénérative du nom de Muller-Weiss. "Bonjour à tous: je voulais vous dire que malheureusement je dois mettre un terme à ma saison 2021. Sincèrement, je traverse une année où je souffre beaucoup plus du (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles