Rage : transmission, contagion, symptômes, risques et traitements

Une morsure par un animal enragé fait courir un risque mortel. En l’absence de prise en charge la plus rapide possible, les symptômes évoluent rapidement vers le coma et la mort. Après une morsure, il est donc impératif de réagir très rapidement. Après avoir nettoyé la plaie pendant plusieurs minutes, il faut consulter rapidement un médecin qui décidera de la conduite à tenir.

La rage est une maladie d’origine virale. Cette méningo-encéphalite est causée par un virus du genre Rhabdovirus. Elle est encore présente dans plus de 150 pays et territoires et cause chaque année la mort de plusieurs dizaines de milliers de personnes, en majorité des enfants, essentiellement sur le continent africain et dans des pays d’Asie. Elle ne peut être transmise à l’homme que par la salive d’un animal domestique ou sauvage infecté (chien, chat, renard etc.). La transmission interhumaine du virus est en revanche exceptionnelle et n’a été observée que dans le cas de greffe d’organe ou de tissu provenant d’une personne porteuse du virus.

En France métropolitaine, les seuls cas de rage signalés concernent des individus mordus à l’étranger. Selon les données de l’Institut Pasteur, alors que plus aucun cas de rage humaine causé par un animal non importé n’avait été signalé depuis 1924 en métropole, un cas a été observé en août 2019. Il s’agissait d’un homme mordu en Nouvelle Aquitaine par une chauve-souris infectée (European bat 1 lyssavirus ou EBLV-1).

Comme nous l’avons vu, le virus de la rage se transmet (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles