« Rajeunir son vagin » : l'avis d'une gynéco

·1 min de lecture

L’influenceuse Maeva Ghennam a fait scandale après avoir fait la promotion du lifting vaginal. La gynécologue Nasrine Callet s'inquiète de la banalisation de ce genre de pratiques. 

L’injonction de trop. Jeudi, la star de téléréalité et influenceuse Maeva Ghennam a publié sur son compte Instagram, en stories, une vidéo où elle fait l’éloge de son « rajeunissement du vagin ». Elle explique avoir eu recours à de la « radiofréquence et de la mésothérapie sans injection ». « J’ai un beau vagin, genre je n’ai pas les lèvres qui dépassent, mais il faut l’entretenir. Mon docteur, c’est le meilleur pour ça. Du coup, c’est trop bien, genre là, c’est comme si j’avais 12 ans », s’est vantée la jeune femme de 24 ans.  

Lire aussi >> Vagin : la nouvelle fixette beauté ?

Nombreux sont ceux qui se sont indignés après cette vidéo, reprochant à l’influenceuse de prôner une vision pédocriminelle du sexe féminin. « Absolument rien ne va […] Ce qu’elle dit est inexacte, dangereux. Je n’ai vraiment pas les mots. Surtout quand on connaît l’âge de son audience », a par exemple réagi la journaliste Charlotte Namura-Guizonne sur son compte Twitter.  

« Il n’y a pas d’intérêt à réaliser ce type d’interventions à 24 ans » 

Du côté des professionnels, c’est également la stupeur. La gynécologue Nasrine Callet, qui exerce à l'Institut Curie-Hôpital René Huguenin, se dit « choquée » par la polémique. Elle explique que le vagin (partie interne de l’appareil génital) est «...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

 A lire aussi 

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles