Comment rajeunir un vieux magnolia par la taille ?

La Rédaction Mon Jardin Ma Maison
·2 min de lecture

Bien que la taille d’un magnolia ne soit pas un critère déterminant, elle peut par exemple servir à donner une forme plus équilibrée aux jeunes sujets ou encore à rajeunir les sujets plutôt vieux. Ainsi, voici comment procéder pour rajeunir un vieux magnolia par la taille.

Quand tailler un magnolia ?

Tailler un magnolia au printemps aura pour effet de faire saigner abondamment l’arbuste. En effet, le magnolia dérive assez tôt dans l’année et produit une pression racinaire importante. Même si ces saignements ne mettent pas en danger la vie de la plante, ils paraissent cependant disgracieux. Du fait de l’importante quantité de sève qui s’écoule, la plante perd aussi une grande partie de ses réserves, pourtant indispensables à une nouvelle floraison. Une taille de printemps peut alors provoquer une piètre floraison. Le meilleur moment pour procéder à la taille d’un magnolia est la fin de l’été puisqu’à ce moment-là la pression de la sève diminue considérablement. Sinon, l’idéal est d’effectuer la taille après la floraison de l’arbre.

Magnolia : les bons gestes pour l'entretenir

L’entretien d’un magnolia n’est pas très compliqué. En effet, cette plante ne nécessite que des entretiens de base tels que l’arrosage, la taille d’entretien ou l’apport d’engrais. En période sèche, le magnolia demande un arrosage fréquent. L’idéal est alors de garder une certaine humidité en installant une couche épaisse de paillage sur le pied de la plante. Sinon, de manière générale, il est préférable d’arroser rarement, mais abondamment le magnolia. La taille d’entretien quant à elle s’effectue après la floraison. Celle-ci consiste à éliminer les branches fragiles et mortes au fur et à mesure. Concernant l’apport d’engrais, il se fera une fois par an et pendant le mois de mars. Du compost ou de l’engrais adapté à la terre de bruyère feront très bien l’affaire.

A LIRE EGALEMENT :