Raphaël Enthoven : petite confidence sur Nicolas Sarkozy, "le chef d'État qu'il connait le mieux"

·1 min de lecture

Si les viennoiseries font partie des petits péchés mignons de Nicolas Sarkozy, il se passe volontiers d'un breuvage pourtant très apprécié des Français. Dans son édition de ce 29 novembre, Grand Art, le supplément Vins, champagnes et spiritueux du Journal du Dimanche, a donné la parole à Raphaël Enthoven et à Louis-Fabrice Latour, le dirigeant de la maison bourguignonne Louis Latour, pour une interview croisée. À l'occasion de cet entretien, le philosophe âgé de 45 ans a fait une petite confidence surprenante sur Nicolas Sarkozy, qui n'est autre que le mari de son ancienne compagne, Carla Bruni. Pour rappel, l'essayiste est le père de leur enfant Aurélien, et c'est à lui que la chanteuse a consacré son célèbre titre, Raphaël.

Lorsque nos confrères ont demandé à Raphaël Enthoven avec qui il aimerait partager un verre de vin, l'auteur du roman explosif Le Temps gagné (éditions L'Observatoire) a étonnamment évoqué l'ancien président de la République : "J'adorerais boire du vin avec des chefs d'État. En ethnologue. J'ai très peu d'expérience en cette matière." Et d'ajouter, contre toute attente : "Le chef d'État que je connais le mieux, c'est Nicolas Sarkozy, il ne boit pas de vin." Il est vrai que l'ancien pensionnaire de l'Élysée s'était déjà confié sur sa non-consommation d'alcool, sur les ondes de RTL en 2016. "Je n'ai jamais bu une goutte d'alcool de ma vie, jamais", avait-il révélé à l'époque. Et pourtant...

Loin d'être un amateur de grands crus, Nicolas Sarkozy, très gourmand (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDÉO - "Il est chiant ce Plaza" : Laurent Ruquier perturbé par le célèbre agent immobilier de M6
Christophe Hondelatte dans une situation "handicapante"... Il renonce à l'antenne d'Europe 1
Fini les couacs ? Bruno Le Maire et Olivier Véran : "Notre entente est parfaite"
"C'est mon mec qui a choisi" : Louane raconte une anecdote sur Florian Rossi
Donald Trump Jr. marié : ces messages osés qu'il envoyait à une mannequin