Rappel produit : attention à ces préservatifs qui risquent de se rompre

iStock / Nopphon Pattanasri

On le sait : les préservatifs constituent la seule façon de se protéger des maladies sexuellement transmissibles. Si ce moyen de contraception fait partie des plus efficaces, deux références font actuellement l’objet d’un rappel : il s’agit de préservatifs de la marque Manix.

En cause ? Leur étiquetage affiche "une péremption de 5 ans, alors que de nouveaux essais ont révélé que la péremption réelle ne devait pas dépasser 3 ans", indique le site Rappel Conso. Le risque encouru par les utilisateurs n’est autre qu’un risque de rupture si le préservatif est utilisé après le mois d'avril 2023.

Quels sont les préservatifs Manix visés par le rappel ? Il s'agit de certains lots de la référence "Manix Contact Aloe BX14" et "Manix Total Bliss BX12".

Ces préservatifs sont commercialisés depuis le 1er avril 2020 et jusqu’au 31 mai 2022 dans de nombreux points de vente, dont la liste exhaustive est disponible sur le site Rappel Conso.

Si vous avez utilisé ce préservatif, le site Rappel Conso souligne la nécessité de "demander un avis médical et l'accès à d'autres méthodes de contraception pour limiter les risques d'IST ou de grossesse non désirée".

Il convient par ailleurs de ne plus utiliser le produit, de le rapporter au point de vente, de contacter le service consommateur et de détruire le produit. Pour information, les préservatifs rappelés pourront être échangés ou remboursés et la procédure de rappel prendra fin le 30 avril 2023.

A lire aussi :

Préservatifs gratuits : comment les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite