Rappel produit : ces biscuits emblématiques du goûter de vos enfants peuvent-être dangereux

On ne peut pas dire que l’industrie agro-alimentaire soit épargnée en ce moment. Entre les pénuries d’huile de tournesol qui posent de sérieux problème, la pénurie de moutarde ou de beurre, il y a aussi des rappels quotidiens de produits. Aujourd’hui, les rappels concernent des biscuits emblématiques du sacro-saint goûter des enfants. Quels sont les risques, quels produits sont concernés et que devez-vous faire ? Restez avec nous, on vous dit tout.

Après les pizzas Buitoni, certains bouillons cube et certains chocolats Kinder, c’est au tour de biscuits au chocolat de faire l’objet de rappels. Si les autorités ou les marques rappellent un produit, ce n'est certainement pas par plaisir. Ils estiment qu'il y a un risque pour la santé du consommateur. Car, selon la raison du rappel, les conséquences peuvent être dramatiques. Il peut s'agir de produits qui risquent d'engendrer des intoxications alimentaires à cause de la présence de bactéries comme la salmonella ou la listéria, d’un problème de pesticides en quantité trop importante ou d’un problème d’étiquetage qui ne mentionne pas les substances allergènes.

Quels sont les risques d’un problème d’étiquetage ?

On ne le sait pas quand nous ne sommes pas concernés mais les personnes intolérantes ou allergiques à certaines substances se doivent d’être extrêmement vigilantes quant à la composition des produits. C'est le cas notamment pour les personnes intolérantes au gluten, aux œufs ou aux fruits à coque. Un défaut...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Rappel produit : cet ingrédient phare de vos sandwichs ne doit pas être consommé
Rappel produit : cet incontournable de l’apéro peut être dangereux
Rappel produit : cet aliment qui nous dépanne bien peut être toxique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles