Rappel produit : ce saumon fumé ne doit pas être consommé

C'est un fait : les Français adorent le saumon. C'est d'ailleurs le premier poisson consommé en France, bien avant le cabillaud. Pourtant, cette semaine, sa notoriété pourrait bien dégringoler. La faute à une marque de saumon fumé qui fait l'objet d'un rappel. Pourquoi ? Quelle marque ? Que faire ? Pas de panique, on vous détaille tout.

S'il y a bien un poisson que les Français adorent, c'est le saumon. En 2020, FranceAgriMer estimait même que la consommation de saumon avait augmenté de +25% en volume et 20% en valeur. A l'époque, il n'affichait pas le même prix qu'aujourd'hui. Le saumon coûte très cher à cause de l'inflation. En seulement un an, son prix a doublé. Au marché de Rungis, le saumon est passé de 10 à 20 euros le kilo. Les raisons sont multiples. D'abord, l'alimentation de base des saumons d'élevage coûte plus cher, et cette hausse des prix se répercute sur le prix de vente du produit final. Mais ce n'est pas tout. Alors que la mortalité des poissons augmente et que les stocks se font de plus en plus bas, la demande -elle- ne cesse de grandir. Résultat : l'offre devient rare et son prix augmente. Pourtant, malgré son prix élevé, on a parfois envie de se faire plaisir en vacances en préparant un délicieux kringle au saumon fumé et au fromage frais. Vous aviez prévu de faire cette recette pour l'apéro ? En fonction de la marque que vous avez achetée, ça ne sera peut-être pas possible. Et oui : une marque de saumon fumé fait l'objet d'un rappel et le produit...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Rappel produit : cet ingrédient phare de vos sandwichs ne doit pas être consommé
Rappel produit : cette farine bio ne doit pas être consommée
Rappel produit : ce goûter préféré des enfants ne doit plus être consommé

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles