Rappel produit : ce taboulé végétarien peut contenir du poisson

L'industrie agro-alimentaire subit chaque jour des rappels sur des produits très variés. Ça va d’un sachet de riz à un fromage, en passant par des œufs, du chocolat, de la sauce soja, des épices, des biscuits ou un saucisson. Cette fois, c’est un taboulé qui fait l’objet d’un rappel. Quelle marque de taboulé est concernée et quels sont les risques ? On vous dit tout.

Le taboulé, c’est LA salade de l’été, voire de toute l’année. Le taboulé que nous mangeons en France est assez loin de la recette d'origine libanaise qui fait partie des nombreux mezzés que nous aimons tant. Au Liban, le taboulé est préparé avec du boulgour (blé dur concassé), beaucoup de persil plat, des tomates et des oignons, sans compter l'assaisonnement à base d’huile d’olive et de jus de citron. Il est bien vert et le ratio boulgour et persil plat fait qu’il s’apparente presque à une salade d’herbes fraîches ultra rafraîchissante quand il fait chaud. La France, aussi bien chez les particuliers que chez les traiteurs et les industriels, s'est emparée de cette salade. Impossible d’aller chez un boucher, un traiteur, dans un rayon frais de supermarché ou une aire d'autoroute sans croiser une barquette de taboulé. Ce taboulé est bien différent de la version libanaise. Il est préparé le plus souvent avec des graines de couscous ou du boulgour, voire du quinoa, beaucoup moins d’herbes et parfois l’ajout d’autres éléments, comme du poivron, voire des raisins secs (OOPS). Fait maison, c'est vraiment chouette...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Rappel produit : cet incontournable de l’apéro peut être dangereux
Le taboulé : le must de l'été
Recettes de taboulé simples à faire à la maison

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles