Rappel de vaccin anti-Covid-19 à l'automne : qui est concerné ?

La situation sanitaire dans l’Hexagone continue de s’améliorer, comme l’indique Santé publique France dans son dernier point épidémiologique. Faut-il pour autant baisser totalement la garde face au Covid-19 ?

Dans un avis rendu mercredi 25 mai, la Haute Autorité de santé (HAS) se montre prudente et anticipe "la résurgence probable d’un variant à l’automne". Elle préconise ainsi un rappel de vaccin anti-Covid-19 à cette période pour les plus fragiles. Qui pourrait être concerné ?

La HAS commence par lister les trois scénarios décrits par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) : un scénario optimiste selon lequel la situation sanitaire revient à la normale, un scénario de base caractérisé par une reprise périodique de l’épidémie et un scénario pessimiste marqué par l’émergence d’un variant plus virulent.

L’hypothèse la plus probable retenue par la HAS est celle d’une "réapparition périodique du virus", notamment à l'automne. Cette résurgence pourrait notamment être causée par la baisse de l’immunité de la population. Et pour cause : la protection conférée par le vaccin diminue avec le temps. C’est la raison pour laquelle les personnes âgées de 60 ans et plus peuvent d’ores et déjà bénéficier d’une quatrième dose.

Pour anticiper cette potentielle reprise périodique de l’épidémie, la HAS est favorable à une nouvelle dose de vaccin à l’automne 2022 pour certaines catégories de la population considérées comme étant les plus fragiles. Il s’agit :

L'autorité de santé préconise par ailleurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles