Renault, Peugeot, Citroën, Opel et DS rappellent plusieurs voitures pour des problèmes techniques

Renault Master

Vendredi, le ministère de la Transition écologique et solidaire a alerté les possesseurs de voitures de plusieurs dysfonctionnements plus ou moins graves sur certains modèles. Vérifiez si votre véhicule est concerné. 

Les véhicules concernés par ce rappel sont de marque Renault, Peugeot, Citroën, Opel et DS. Dans chaque cas, adressez-vous au constructeur concerné qui se chargera de l’intervention. 

➩ Renault

Si vous possédez une Renault Master, soyez vigilants. Trois anomalies différentes ont été détectées pour 300 véhicules transformés en 2018 et 75 transformés en 2019. Quels sont les problèmes rencontrés ? Un mauvais serrage de la vis de fixation du caisson sur le châssis Renault créé un mouvement anormal en cas d’accident. Deuxième anomalie constatée : un montage systématique de la rondelle sur les 300 premières ambulances type B produites en 2018 mais aussi une absence de la contreplaque de serrage sur le point haut de fixation du caisson. 

➩ Peugeot

Les propriétaires des 208II, 2008II et DS3 crossback de la marque Peugeot/DS sont invités à la plus grande vigilance. La raison ? Un risque de cheminent incorrect des flexibles de frein arrière pouvant entraîner la rupture d’un flexible et une dégradation des performances de freinage. Sont concernées les 208II produites du 26 avril 2019 au 16 septembre 2019, les 2008II fabriquées du 8 novembre 2019 au 2 décembre 2019 et DS3 produites du 26 avril 2019 au 2 octobre 2019. 

De moins en moins fiables les véhicules français ? Les modèles 3008II et 5008II de marque Peugeot apportent de l’eau au moulin à la dégringolade des voiture tricolores. Sur les véhicules concernés, les deux vis qui fixent le crochet d’attelage pourraient être endommagées. Dans le pire cas, cela pourrait conduire à la perte du crochet qui entrainerait des risques pour le trafic environnant, le risque d’accident ne pouvant pas être exclu. Soyez particulièrement attentif si votre voiture a été produite en septembre et octobre 2019. 

Pour les Rifter/Partner fabriqués entre le 6 février 2018 et le 11 novembre 2019, la ceinture côté passager peut s’avérer problématique puisqu’elle est susceptible de ne pas suffisamment retenir le passager en cas d’accident. 

➩ Citroën 

Après Renault et Peugeot, place à Citroën. Quel est le problème sur les C5 aircross fabriquées entre le 18 septembre 2019 et le 28 octobre 2019 ? Les deux vis qui fixent le crochet d’attelage pourraient être endommagées pouvant causer un accident. 

Du côté des Berlingo, c’est la ceinture de sécurité passager qui pose problème. Elle est susceptible de ne pas retenir suffisamment le passager en cas d’accident. Quasiment tous les modèles produits en 2019 sont concernés. 

➩ Opel

Treizième marque de voiture la plus fiable en 2019, Opel et son modèle Grandland X hybrid 4 de 2020 est susceptible de rencontrer un problème technique à cause d’un détachement possible de la traverse du dispositif d’attelage.

➩ DS

Un autre modèle DS est, lui aussi, dans le viseur. Il s’agit des DS7 crossback mis en circulation entre le 9 novembre et le 21 novembre 2019. Un risque de montage d’une garniture de support tablette arrière non conforme sur les véhicules avec dossier de banquette arrière inclinable a été remarqué. Dans ce cas, impossible de verrouiller le dossier de la banquette arrière.