Le rappeur Naps visé par une enquête pour viol

·2 min de lecture

Une plainte a été déposée début octobre par une jeune femme de 20 ans qui accuse le chanteur de l'avoir violée après une soirée en boîte de nuit.  

Une enquête pour viol visant le rappeur français Naps, originaire de Marseille et interprète du tube de l'été « La kiffance », a été ouverte dimanche, a indiqué mercredi le parquet de Paris, confirmant une information du Point. « Je conteste évidemment l'ensemble des faits allégués », a réagi l'artiste sur Instagram. Les investigations ont été confiées au deuxième district de la police judiciaire de Paris. 

Lire aussi >> Est-ce le début d'un #MeToo de la musique ?

Selon une source proche de l'enquête, une plainte a été déposée le 1er octobre par une jeune femme de 20 ans qui accuse le chanteur de l'avoir violée la semaine dernière dans un hôtel, après une soirée en boîte de nuit où ils auraient bu de l'alcool. 

« Ça cherche à me nuire » 

« Je vois dans la presse les rumeurs qui circulent et recirculent... ça salit mon nom alors que j'ai rien fait, j'ai même pas été contacté par la police je sais même pas de quoi il s'agit en vrai », a écrit Naps sur le réseau social, indiquant qu'il déposerait une plainte pour dénonciation calomnieuse. « Ça cherche à me nuire avant la sortie de Best Life », son nouvel album, ce vendredi, a-t-il estimé. 

De son vrai nom Nabil Arlabelek, Naps est une étoile montante du rap tricolore issue de la nouvelle scène marseillaise, comme Jul, SCH ou encore Soso Maness. 

Il avait participé en 2020 au projet porté par Jul « 13 Organisé ». Ce titre est l'un des morceaux de rap les plus écoutés de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles