Le rappeur Timal placé en garde à vue après la publication d’une vidéo où il frappe son chien

©Capture d'écran YouTube

Ses deux animaux ont été confiés à une association.

Le rappeur Timal a été placé en garde à vue mercredi 31 août à Noisiel (Seine-et-Marne) après avoir posté une vidéo de lui donnant un coup de pied à l'un de ses chiens, a appris l'AFP de source policière et auprès du parquet de Meaux. Le journaliste défenseur de l’environnement Hugo Clément a relaté les images choquantes et appelé au retrait des animaux.

À lire également >> Un « certificat d’engagement » sera désormais nécessaire pour adopter un animal de compagnie

L'artiste de 25 ans a été interpellé mercredi matin à Champs-sur-Marne et placé en garde à vue pour « actes de cruauté envers un animal domestique », a indiqué le parquet de Meaux.

Ses deux chiens lui ont été retirés

La veille, Ruben Louis, de son vrai nom, avait posté sur le réseau social Snapchat une vidéo où il donnait trois coups de pied au niveau de la tête à l'un de ses deux chiens, avec l'inscription « connard va ». Les deux animaux lui ont été retirés et une association de protection animale a porté plainte, a précisé le parquet.

Plusieurs associations dont la SPA et la Fondation 30 Millions d'amis ont annoncé dans la journée saisir la justice.

Appel au boycott après la sortie de son dernier single

En juin dernier, Kurt Zouma, défenseur international français, a été condamné par la justice britannique à 180 heures de travaux d'intérêt général pour avoir maltraité son chat, également après la diffusion d'une vidéo devenue virale qui avait...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi