Votre rapport taille/hanches est-il dans la norme et associé à une bonne santé ?

Mesure utilisée depuis longtemps et prônée par l’OMS, l’indice de masse corporelle (IMC) ne serait en fait pas si fiable. Répartissant les personnes en quatre catégories, il se calcule en divisant votre poids (en kilos) par votre taille (en m) au carré. Un poids santé se situe entre 18,5 et 24,9, une insuffisance pondérale à moins de 18, un surpoids entre 25 et 29,9 et une obésité un score supérieur ou égal à 30.

Mais selon des chercheurs, cette mesure ne serait pas le meilleur indicateur car elle ne "tient pas compte de la répartition des graisses". "Cela pourrait signifier qu'une personne qui a accumulé de la graisse autour de sa taille aura le même IMC qu'une personne du même âge et de la même taille qui stocke sa graisse autour des hanches, malgré les risques pour la santé de la graisse abdominale", a indiqué Ifran Khan, auteur principal de cette étude présentée lors de la réunion de l’Association européenne pour l’étude du diabète à Stockholm.

En effet, une méta-analyse publiée en septembre 2020 dans le British Medical Journal avait montré que cette graisse abdominale pouvait augmenter le risque de décès prématuré : chaque augmentation de 10 centimètres de graisse abdominale augmente le risque de 8% chez la femme et 10% chez l’homme. Elle accroîtrait également le risque de certains cancers, notamment le cancer de l’utérus chez la femme, de diabète de type 2 et de maladies cardiaques.

Un rapport taille hanches trop élevé

(...)

Lire la suite sur Topsante.com

Brûle-graisses : les 15 aliments champions pour vous débarrasser des kilos rebelles
Indice de masse corporelle (IMC) : est-ce vraiment un bon indicateur ?
Une étude brise le mythe des bienfaits du gros petit déjeuner pour la perte de poids
Minceur : comment gérer les kilos du week-end ? Les conseils d'une nutritionniste
Boire de l'eau et du bicarbonate de soude pour perdre du poids, est-ce efficace ?